Le Club

Le Brizon Gym Riomois est une association sportive dédiée à l’enseignement et la pratique du Muay Thaï, appelé Boxe Thaïlandaise.
Fondé en 1982, le club tient son nom de Patrick Brizon qui, fin des années 70 ouvrit la porte clermontoise à 500 ans de culture thaï.

Patrick Brizon, une si brève et riche histoire.

Né en 1951, Patrick apprend le judo à 12 ans puis le Viet Vo Dao et à 19 ans il pratique le karaté qu’Il vint enseigner à Clermont-Ferrand. En 1975, il se forme au Kick Boxing (adaptation de la boxe thaï au japon) en faisant un stage au « Mejiro Gym ». Un traquenard pour un occidental tant la rudesse du stage poussa tous les européens à arrêter avant la fin… à l’exception du phénomène Patrick Brizon. Il s’en suit un franc succès lors d’un combat que Patrick remporte par KO dès la 1ère reprise contre un champion Japonais. Les victoires s’enchaînent pour devenir le premier français champion d’Europe en 1975. De retour à Clermont-Ferrand, il ouvre une salle « Le Kurosaki Dojo » et forme de nombreux boxeurs. Patrick cesse la compétition pendant 3 ans pour des raisons de santé, et se consacre à l’enseignement du Muay Thaï puis, acharné, il reprend la compétition. Son cœur s’éteint lors d’un footing en novembre 1982. Patrick avait 31 ans, la Boxe Thaï en France avait 7 ans et elle devait continuer.

Survivre au Brizon Gym

Au lendemain du décès de Patrick, s’ouvre une nouvelle ère et ses élèves donnent des cours à Riom, Saint Mandés, Cannes, Vichy. À Riom, c’est Gérard Dimier qui enseigne le savoir et l’esprit Brizon en créant le Brizon Gym Riomois. Ainsi, les préceptes du Maïtre additionnés aux forces vives actuelles permettent à 250 licenciés de pratiquer le Muay Thaï loisir ou compétition parmi 8 cours par semaines.